Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mai 2008 1 19 /05 /mai /2008 13:10

Panneau indiquant la pyramide, en japonais : ピラミッド (piramiddo)

Moku nous a emmenés hier à un festival hippy à Yanagawa. Le soir, c'est la fête. Cherchant les toilettes, je visite le sous-sol très étrange que je regrette de ne pas avoir pris en photo.
Au centre de la Pyramide, à l'étage inférieur, un autel dédié au fondateur de celle-ci est illuminé de lumières  étonnantes. Des lampes colorées aux formes  surprenantes servent de décorations.
Plus loin, une pièce sans porte. Au centre, un lit avec un matelas à eau. Je ne m'attarde pas.

La fête se termine et vers 4h, tout le monde se couche à même le sol, dans des sacs de couchages. J'emmène Pierre vers la pièce comprenant le lit. "Comment as-tu trouvé ça?"
Nous nous endormons malgré l'eau glacée à l'intérieur du matelas.
A sept heures, tout le monde se lève. Pitié, à peine 3h de sommeil !!! Quelqu'un allume le néon au-dessus du lit. Je m'empresse de l'éteindre grâce à la ficelle suspendue au-dessus de moi.
En me réveillant, je me rends compte des objets qui m'entourent : une platine, des câbles électriques, une lampe de chevet. Qu'est-ce que c'est que cette pièce?
D'un coup, Pierre se lève. Le matelas vient de se crever, l'eau, jaune, transparente, dégouline sur le drap blanc puis sur le sol.
Je suis debout, regardant ce lit que ressemble plutôt à un billard mais en plus fin et en plus long. Une idée me traverse l'esprit : Nous avons dormi sur la tombe du fondateur.
J'efface rapidement cette sombre idée pour sortir de la pièce dont l'entrée est barrée par une chaise, comme s'il était interdit d'entrer là.

Nous montons au rez-de-chaussée où nous nous arrêtons, stupéfaits.


Il est 9h, les gens sont allongés par terre. Une femme émet différents sons avec d'étranges instruments qu'elle passe au-dessus de ces gens. Peut-être de la méditation?
Puis, les gens se relèvent tout doucement et préparent l'étape suivante : Concert de musique indienne.
Pierre et moi décidons pendant ce temps-là d'aller au Onsen prendre un bon bain, dans la montagne.


La pyramide vue de loin.


C'est un bassin privé qui appartient à un hôtel. Nous nous retrouvons seulement à deux dans le Onsen.
Frais et surtout mieux réveillés, nous retournons au festival où la journée continue, de concert en concert.
Les groupes, portant parfois des vêtements en lin naturel ou des dredlocks jouent des musiques aussi surprenantes que différentes.
Dehors, de petits stands proposent un choix de nourriture bio ou faite maison.
Là, nous rencontrons
le chanteur du groupe de musique Hynoco que les japonais appellent Master (prononcez Masta). Par la suite, Masta nous enverra un DVD de son travail en tant que sculpteur. Je suis tellement impressionnée que je lui demande si je peux travailler avec lui la semaine prochaine. Lui et sa femme acceptent de me recevoir chez eux pendant une semaine juste après le départ de Pierre. C'est génial !


Moi et Masta dans la pyramide

Partager cet article

Repost 0

commentaires