Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2007 2 11 /09 /septembre /2007 12:28
Remerciements :
Tout d’abord, je tiens à remercier Pierre, que j’adore depuis l’autre bout du monde où l’on a la tête en bas. Merci donc Pierre pour ce formidable blog que tu entretiens si bien malgré la distance qui nous sépare. Et vive Internet !!! Kanpai ! (Tchin !)

Koichiro Sama,
Je viens d’emménager chez Koichiro (prononcez Koïtchiro), j’ai vraiment super bien dormi jusqu’à 11h. Hier soir, Koichiro m’a invité dans un très bon restaurant japonais, il a commandé trop de nourriture… Du tofu cru qui ressemblait à du flan, du tofu frit, du poisson cru, des raviolis chinois, des nouilles de sarrasin, des œufs de saumons, du riz, de la salade, du gâteau au sésame, de la bière, du vin parfumé aux prunes et du thé. J’ai pu goûter à tout, c’était vraiment une fine cuisine, dans un cadre très agréable : Nous étions dans une petite pièce toute en bois où il n’y a de place que pour une table et deux banquettes.
Chez Koichiro c’est très grand pour un appartement de Tokyo. Grand et vide parce qu’il vient juste d’emménager. Je l’ai d’ailleurs aidé à monter sa table qu’il avait achetée quand il était en France. Une table en pin ronde, tout ce qu’il y a de plus simple.
J’ai attendu une bonne partie de l’après-midi un monsieur qui devait venir installer Internet et qui était en fait venu avant le rendez-vous, comme par hasard quand j’étais sortie faire des courses. Comme quoi, ça n’arrive pas qu’en France…


koich.jpg




Sceau de banque :
Koichiro a, comme tous les Japonais ayant un compte en banque, un sceau qui lui est attribué et dont il se sert pour les papiers officiels. J’en veux un moi aussi !


tampo.jpg



Chez Hoshi comme chez Koichiro, les salles de bain sont entièrement hermétiques. On peut les comparer à nos douches de piscines. On prend sa douche à même le sol, la baignoire ne servant qu’au bain. C’est alors pratique de ne pas avoir besoin de faire attention si l’on met de l’eau partout.


bain.jpg
La cuisine japonaise :
Adaptée à leur nourriture, elle n’est pas très pratique si l’on veut réchauffer une pizza, manger des lasagnes ou cuire un gâteau puisque les fours sont rares. Les Japonais ont à la place une sorte de gril qui sert uniquement pour le poisson. Heureusement, ils cuisinent surtout au gaz, et, comme j’ai emmené ma poêle, j’ai pu faire pour ce soir des galettes et des crêpes. Ce fut difficile, mais nous avons quand même trouvé de la farine de sarrasin appelée ici sobako. Koichiro s’est régalé, il a mangé quatre galettes et trois crêpes, quand même, on ne peut pas dire qu’il n’aura pas fait honneur à ma cuisine !!!
Un petit détail, si en France, on utilise la hotte pour enlever les odeurs, ici, on l’utilise aussi pour faire partir la chaleur.
Les prises électriques japonaises n’ont pas les mêmes formes qu’en France, j’aurais dû prévoir que le voltage n’est pas le même. Heureusement, le chargeur de mon appareil photo numérique japonais est conçu pour s’adapter au Japon. J’ai donc acheté ce soir au Bic Caméra (grande chaîne de magasins d’électronique) de Tachikawa une prise qui permet à mon appareil de se charger. Malheureusement, ce n’est pas le cas pour mon vieil épilateur. Deux solutions : soit j’achète un  transformateur qui coûte  5000 yens (environ 30 €), soit je rachète un autre épilateur, en faisant bien attention à ce qu’il puisse fonctionner sur le sol français. Vu la vétusté de l’appareil, le choix est vite fait.

Ordinateurs portables et Internet :
Nous sommes restés longtemps à Bic Camera parce que je voulais m’acheter un ordinateur. Ceux-ci font entre 90 000 et 140 000 yens (entre 500 et 900 €) (pour convertir les yens en euros, voir le site http://haiou.online.fr/files/convertisseur.php)
Finalement, Koichiro m’a dit qu’il me prêterait son ordinateur, je verrai donc ça plus tard. Mais, s’il vous plaît, quand vous m’envoyez un mail, ne mettez pas d’accent, ni de cédille ou de tréma, ça se transforme en kanji (symboles chinois) à la réception…

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Tokyo
commenter cet article

commentaires