Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 septembre 2007 3 12 /09 /septembre /2007 12:29
Ryogae, bureau de change

Wahou ! Je ne sais pas si c’est le décalage horaire, mais aujourd’hui, je me suis réveillée à 13h15. Il faut dire aussi que j’ai fait une insomnie à 4h du matin…
Cet après-midi, je suis retournée à Tachikawa pour échanger mes euros en yens. C’est apparemment difficile de faire le change ici. En passant dans une rue, je me suis arrêtée à un centre culturel pour proposer mes services. Il faut que je réponde à une suite de questions en japonais… Merci Koichiro d’être-là !
Arrivée à Tachikawa, j’ai été obligée de faire le tour de la gare avant que quelqu’un daigne répondre à ma question, à savoir où se trouve le bureau de change dont je n’avais que l’adresse. Ça m’a un peu vexée, surtout que c’est la première fois que ça m’arrive depuis que je suis à Tokyo. D’habitude les gens sont très aimables. En cherchant par moi-même, je suis tombée sur les bureaux de Berlitz, institut de langue à qui j’ai proposé mes services et ils m’ont indiqué la route à suivre pour aller jusqu’au bureau de change.
Au bureau de change, la dame m’a gentiment expliqué qu’elle n’avait pas assez de yens pour changer la totalité de mes euros, je dois donc y retourner demain.
Mais elle m’a échangé suffisamment d’argent pour que je puisse acheter ce que je voulais (du matériel de peinture, un nouvel épilateur, et de la nourriture).
saitoooo.jpg

Ce soir j’avais rendez-vous avec Saito. Un jeune artiste de mon âge très gentil, mais qui est arrivé avec deux heures de retard à notre rendez-vous. Résultat, il est arrivé vers minuit et il n’y avait plus de trains pour qu’il puisse rentrer chez lui ensuite. Il m’a expliqué qu’il ne dort que trois heures par nuit en moyenne et qu’il peut dormir, s’il le souhaite, à son travail. Nous avons donc discuté en anglais, français et japonais dans un bar jusqu’à 3h du matin, puis nous sommes allés dans un cybercafé comme on voit à la télé. Nous étions dans une pièce privée avec des tas de mangas à lire, des boissons sans alcool à volonté, des magazines, la télé, la playstation II (je n’ai pas vu s’ils avaient des jeux) et, bien sûr, un ordinateur avec Internet, le tout pour seulement 450 yens de l’heure…
Il m’a montré ses derniers montages vidéo, je lui ai présente Ryoko puis nous nous sommes quittés sur une étreinte à 4h30 du matin en se promettant d’aller ensemble peindre un temple de Tokyo qu’il affectionne.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Tokyo
commenter cet article

commentaires