Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 septembre 2007 7 23 /09 /septembre /2007 13:20
Les gens de la procession m'ont dit de venir à 14h aujourd'hui pour assister à la Danse du lion. Mais voilà, je me suis trompée de direction en prenant le train à midi. Résultat, j'ai perdu une heure. J'arrive donc à la gare à 13h50, il me faut normalement une demi-heure pour arriver a Yabotenmangu. Je marche le plus vite possible, cela me tire sur les muscles au point de me faire mal, mais je ne veux pas être en retard. Une personne derrière moi est costumée et elle va aussi au temple, je l'ai entendue le dire sur son téléphone portable. Cela me rassure, je me détends un peu et arrive au jinza à 14h10.
Dans l'allée, il y a des tas de gens costumés transportant de grandes constructions ressemblant a des arbres.

P1030191.JPG
Ils dansent. Ils avancent, reculent, sur un rythme envoûtant.
En bas, deux "arbres" s'affrontent. Ils commencent par danser, puis se rapprochent l'un de l'autre pour finalement s'entrechoquer. L'un tombe, on défait les constructions, on les casse, on en donne quelques morceaux aux spectateurs qui le désirent. Puis c'est un deuxième combat qui commence. La procession se termine. Les moines se dirigent vers une arène, la fosse aux lions.
Je monte sur un tronc d'arbre pour mieux voir et je filme. Tout d'abord, démonstration de combat au bâton, puis, place à la Danse du Lion. Mes bras fatiguent, je n'ai rien pour poser mon appareil photo qui me sert de caméra. C'est long, répétitif, mais intéressant. Deux personnages interviennent ce qui modifie la danse, à cela s'ajoutent des chants, des flûtes, de la musique. La danse durera à peu près une heure, quelle performance avec cette chaleur. Elle se termine, ils enlèvent enfin leurs masques et se voient remettre un diplôme par le chef de prière. Ils l'auront bien mérité.

Tout le monde s'en va, pourtant ce n'est pas fini, sur une scène des chanteurs entonnent des chants traditionnels, mais, ceux-ci, habillés en costumes modernes ont moins de succès.
Je me balade un peu parmi la foule qui s'échappe, je croise un homme portant un bébé maquillé et costumé que je n'hésite pas à prendre en photo tellement il est adorable.
P1030209.JPG
Plus loin, un peu isolée, une jeune femme joue de la flûte, elle est resplendissante dans son costume bleu pâle. J'allais la photographier mais son ami la prend dans ses bras. Je décide de m'en aller pour les laisser dans leur intimité.
Je m'apprête à quitter l'allée du temple quand un jeune homme m'interpelle, je ne comprends rien de ce qu'il me raconte. Deux jeunes femmes rient en le voyant faire. Il finit par s'approcher et me demande de rester encore quelques instants pour que je puisse assister au petit spectacle que les enfants vont donner sur la carriole.


Je les filme alors, puis je m'en vais, contente de n'avoir eu aujourd'hui que deux piqûres de moustiques, sans doute partagés par la foule de visiteurs.

 

Play by FoxSaver
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Tokyo
commenter cet article

commentaires