Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2007 2 11 /12 /décembre /2007 11:13

undefined

Natalie, sa belle mère et moi sommes invitées ce soir à une « Cookie swap » c’est une petite soirée entre femmes où chacune amène des gâteaux, on en goûte, on fait connaissance, et chacune repart chez soi avec les gâteaux des autres. Bien entendu, j’ai fait des crêpes !!! J’ai beaucoup discuté avec Christy qui était à côté de moi. Quasiment toutes ces femmes sont depuis plusieurs mois à Okinawa sans jamais ou presque, sortir de la base militaire. Pourtant, Natalie m’explique que c’est gratuit pour toute sa famille de voyager sur le territoire japonais du moment qu’ils prennent un avion militaire. Mais le fait d’avoir des enfants ne rend pas les choses faciles.

Elles semblent toutes ignorer le passé du Japon et ne comprennent pas pourquoi les japonais parlent si peu et si mal l’anglais. Je leur raconte alors l'époque où l’Espagne et le Portugal se sont partagés le monde.

Lorsque le Japon a appris de la bouche des Espagnols qu’il appartenait au Portugal. Se sentant trahis, les dirigeants ordonnèrent que tous les étrangers résidant sur le sol japonais soient tués.

Sans compter les deux bombes atomiques qu’ils ont pris pendant la seconde guerre mondiale. C’est tout de même le seul pays à avoir reçu des bombes atomiques. Oui, je sais, certains me diront qu’ils n’avaient pas le droit d’entrer en guerre. Mais savez-vous ce qui s’est passé après la seconde guerre mondiale ? Et bien les américains sur le sol japonais avaient droit de vie et de mort sur les habitants. Oui, les crimes commis au Japon par les américains étaient impunis jusqu'à il y a quelques années quand une petite fille japonaise a été violée puis tuée par des soldats américains. Ces militaires, ont voulu se protéger par cet accord américano-japonais, mais le Japon entier s’est soulevé pour que ces criminels soient jugés. Depuis ce jour, lorsque les preuves sont suffisantes, les américains ayant commis des crimes sont jugés et punis.

Vous comprendrez maintenant pourquoi les japonais ne veulent pas s’ouvrir à cette langue.

Mais il existe encore bien d’autres raisons plus techniques que je vous expliquerai un jour peut-être, par la suite, si vous êtes sages...

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article

commentaires