Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 janvier 2008 4 10 /01 /janvier /2008 18:19

undefined

Depuis ce matin je n'arrête pas. J'ai mis plus de deux heures pour arriver au RDV que j'avais avec mon propriétaire. J'avais mal aux mains à force de monter les escaliers avec ma lourde valise. Mais cela ne m'a pas fait oublier de prendre cette femme en kimono dans le train,
undefined 
et ce conducteur à l'arrière du train qui fait office de surveillant.
undefined
Je suis donc arrivée avec 10 minutes de retard. Heureusement Sokabe san était là à m'attendre. Ensuite, il a fallu que je grimpe une côte de 700 m pas croyable avec toujours ma valise, pendant que le propriétaire, lui, était en scooter, et m'envoyait des gaz d'échappement dans la figure... Et pour m'entendre dire lorsque nous arrivons tout en haut : "voici l'arrêt de bus qui mène à la station Yokohama" de laquelle je viens !!!

Sokabe san ne parle qu'un anglais très maigre, il ne savait pas où louer un vélo et connaissait encore moins où se trouve l'institut franco-japonais. Il m'a donc fait un dessin très lentement pour me montrer où se trouve la mairie. C'est super loin !!!
Je voulais m'y rendre à pied, j'ai alors demandé mon chemin à la sortie d'une école. Coup de chance, une enseignante sort et me propose de me conduire jusqu'à la mairie en voiture.

Là-bas, première chose, je demande au service des eaux (oui, bon, je n'ai pas fais attention au service auquel je m'adressais) où se trouve l'institut. Ils se mettent à six pour faire les recherches et me sortent au bout d'un quart d'heure un plan. Je vais ensuite faire mon changement d'adresse. En faisant l'attente de ma carte d'immigration, je consulte un plan et je demande où se trouve mon appartement sur la carte. Mais l'adresse ne correspond pas a celle notée sur le document. Je mets 2 minutes à comprendre, c'était l'adresse de mon propriétaire qui était inscrite et non pas ma nouvelle adresse que j'ai laissée à l'appartement!!! J'espère ne pas trop me perdre ce soir en rentrant parce qu'il fait déjà nuit...

Donc, après cela, je redemande à la gentille dame où se trouve l'institut franco-japonais, pour être sûre de ne pas me tromper. Je récupère par la même occasion le livre "living in Yokohama" que je consulterai plus tard.

Je sors de la mairie après avoir demandé s'il y a un endroit dans le coin où je peux me connecter à Internet. Pas de cybercafé, rien. Pour la deuxième ville la plus peuplée du Japon, ça promet...

Je quitte la mairie qui ferme ses portes à 17h30 et j'arrive à l'institut franco-japonais. Au septième immeuble du building, deux étages forment l'institut. Le responsable avec qui je dois organiser l'exposition n'est pas là. Il semblerait qu'en fait il donne des cours de français pour l'institut. J'essaie de prendre rendez-vous avec lui ce qui semble être une mission impossible, puis je me connecte à Internet pour vous écrire. Un du responsable m'explique qu'il ne voit qu'un endroit où je pourrais me connecter à Internet et c'est dans le quartier des prostituées...

Je suis en ce moment à l'institut franco-japonais de YOKOHAMA, pas à Tokyo...
En réalité, quand vous tapez sur le net : "institut franco-japonais de Yokohama", vous arrivez sur le site de Tokyo où c'est un immense terrain dont le café propose un accès libre à Internet au travers de la wifi.

Ici, il n'y a ni terrasse, ni café, ni wifi libre d'accès. Je suis donc sur un de leurs ordinateurs, la connexion est gratuite mais limitée. Pas de MSN, ni de possibilité de l'installer. Le responsable m'explique qu'ici l'accès est réservé aux étudiants et aux enseignants de l'institut... Mais  vu qu'il n'y a pas grand monde, je peux actualiser mon blog...

Il me dit que je peux malgré tout essayer de me connecter avec mon propre ordinateur, mais, lorsque j'essaie, le directeur de l'institut arrive pour me dire qu'il a eu un appel du Web master de Tokyo lui disant que quelqu'un essaye d'accéder à Internet et me fait comprendre que je ne peux pas me connecter avec mon ordinateur personnel...
Ça promet...

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Yokohama
commenter cet article

commentaires