Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 janvier 2008 3 23 /01 /janvier /2008 18:32

Ce soir j'ai rendez-vous à shibuya avec Chee san qui veut me présenter un de ses amis.

Je ne suis pas en avance et je demande mon chemin mais je suis perdue parce les gens me montrent à chaque fois une direction différente pour aller de Yokohama à Shibuya, je comprends en fait que je peux y aller par le train ou par le métro... Après avoir finalement pris la décision de prendre le train, j'arrive sur le quai et je demande à quelqu'un quel train part à Shibuya (les informations sur le panneau lumineux étant écrites en kanjis).
Un monsieur me dit qu'il prend le train pour Shibuya, je n'ai donc qu'à le suivre. Je remarque que sur le sol, un trèfle vert est dessiné à l'endroit où la porte du train s'ouvre.
Je monte dans ce train qui me parait bien luxueux : deux étages avec des sièges confortables.
Une lumière rouge est allumée au dessus de chaque siège, les gens s'assoient et montrent leur carte de voyage à la lumière qui, du coup, devient verte. Je n'ai, dans ma poche, qu'un ticket en papier, je n'essaye donc même pas de faire comme eux.
Le monsieur qui m'a fait monter dans ce train me montre sa carte, regarde mon ticket et m'explique quelque chose que je ne comprends pas. Cinq minutes après, Une hôtesse arrive pour vendre des boissons et des friandises et me dit quelque chose que je ne comprends pas non plus puis me montre un papier en anglais : Ce wagon est une première classe et nécessite un billet dont le prix est majoré. Je vois le monsieur qui m'avait fait monter dans le train se cacher un peu. Je m'excuse. Elle me montre une porte à l'arrière du wagon. Je l'emprunte et arrive dans un autre wagon, un peu moins confortable cette fois. Je m'assois à côté d'un monsieur et lui demande si mon billet est bien valable pour aller jusqu'à Shibuya. Il consulte Internet grâce à son téléphone portable et me dit que oui, j'ai même payé 10 yens de trop. Me voilà donc rassurée, mais 15 minutes après, l'hôtesse arrive de nouveau et me fait comprendre qu'ici c'est la deuxième classe, je dois donc emprunter de nouveau une porte, cette fois à l'arrière de ce nouveau wagon. Je me retrouve enfin dans un type de wagon que je reconnais et qui ressemble tout à fait à nos métros Parisiens. J'aurai donc passé 20 minutes en première et seconde classes et à peine deux minutes dans la troisième avant d'arriver à Shibuya...

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Yokohama
commenter cet article

commentaires