Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 février 2008 1 11 /02 /février /2008 16:49

Hello Kitty en petite chinoise : 
undefined


Le premier de l'an est passé, qu'à cela ne tienne, aujourd'hui on va au quartier chinois!
undefined
Le quartier chinois est situé au Nord de la station Ishikawa-cho.
La même porte, vue d'un côté, puis de l'autre :

undefined 
Plusieurs portes sont situées autour et dans le quartier.
 
undefined
Je les trouve vraiment superbes.

Je croise une petite japonaise habillée de façon adorable, je demande si je peux la prendre en photo, elle accepte :
undefined

Pandaland :

undefined
Je me balade et dans les magasins, des pandas partout, des bonnets panda, des t-shirt panda, des déguisements panda pour enfants, même Hello Kitty, pour l'occasion, se retrouve déguisée en panda.

Par contre, je ne sais pas si c'est parce que nous sommes dans un quartier touristique, mais parfois je trouve les prix assez chers, comme ces pinceaux chinois à 800 yens. Heidy pense que c'est parce que c'est de la bonne qualité. Venant de chine? J'ai un doute.

Je trouve qu'il y a une très grosse différence de prix entre les restaurants et la nourriture chinoise que je trouve d'habitude au supermarché, mais il est possible qu'ici ce soit du « fait maison ». Quand on peut acheter trois brioches à la viande pour 100 yens en grande surface, ici, dans la rue, une seule coûte 300 yens. Il est vrai que ces dernières sont plus grosses, mais
quand même.
 
J'ai du mal à faire une comparaison avec les restaurants chinois en France, parce que, comme vous le savez, les restaurants en France sont généralement plus chers qu'au Japon.
Ici on trouve facilement des menus allant de 1500 à 3000 yens par personne si vous êtes au moins deux. (soit entre 10 et 20 euros)

Enfin, pour la première fois sur l'île principale, je vois une poupée Pucca. Personnage assez connu en France et complètement inconnu au Japon !


undefined
Palais chinois.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Yokohama
commenter cet article

commentaires