Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 18:07

= Va dehors, démon!

Le kari de Maiko :

Tout d'abord, hier, après être rentrée, j'ai fait des crêpes pour celles qui étaient dans la guest house : Heidy et  Mari san. Comme il restait de la pâte, j'en ai refait ce matin pour Yuri et Maiko. Cette dernière, toute contente, a alors décidé de préparer un plat et de m'en offrir pour ce midi. Voici donc le dryed kari de Maiko :
undefined
Du riz, des épices, des oeufs et du choux. Très bon !

Setsu bun :
undefined
L'autre jour, à la Human Academy, nous avons appris à faire un origami pour aujourd'hui, le 3 février. Car aujourd'hui c'est
節分, en hiragana : せつぶん, setsu bun.
Dans le petit panier en origami on met des haricots (o mame) et on les lance dehors en disant : Oni wa soto ! Fuku wa uchi ! Pour que les démons sortent de la maison et que les bons esprits entrent.

Laurent qui travaille à l'institut franco-japonais, me raconte qu'il fait ça chaque année en famille et que c'est le père qui, généralement, joue le rôle du démon. Dans les magasins, quand on achète des haricots, on nous donne un masque de démon comme celui-ci :
undefined
Au dos du masque se trouvent les explications :
undefined
Et aujourd'hui, je vais à une célébration au Jingia Iseyama qui est, comme son nom l'indique, sur un mont. (Yama = mont, montagne.)

Je m'étais fait la remarque à plusieurs reprises que j'aurai mieux fait de m'acheter un vélo de course plutôt qu'un VTC en raison du nombre de monts qu'il y a ici. Mais, après réflexion, je me congratule d'avoir acheté ce VTC, parce qu'aujourd'hui, il neige ! En sortant de la guest house, je vois un bus qui passe, je me dis que si un bus peut rouler, un vélo aussi, mais, ce que je n'avais pas vu, c'est que les bus ont des chaînes aux roues...
Ici, d'habitude tous les vélos roulent sur les trottoirs. Mais avec la neige et parce que c'est dimanche, il n'y a pas grand monde et les trottoirs sont encore plus dangereux que la route.

J'arrive donc en bas du mont où je laisse mon vélo pour continuer la route à pied. Sous la neige, le lieu saint est magnifique.
undefined
Je monte les escaliers et je m'arrête devant une statue représentant deux personnages se serrant l'un contre l'autre comme pour mieux se réchauffer.
undefined

Arrivée en haut, je ne vois pas grand monde, l'estrade qui a été montée pour la fête est enneigée. Je fais le tour et je prends quelques photos parce que je suis en avance. Des soeurs marchent dans la neige, je m'en inspirerai pour réaliser cette peinture.
Une file de gens attend devant un bâtiment. Je me dirige vers eux et vois une femme sortir de ce même bâtiment avec un grand sac en papier brun. Je lui demande ce qu'il y a dedans, elle me répond qu'elle ne le sait pas et commence à l'ouvrir. Je lui demande si elle l'a acheté. Elle me répond que non, ce sont des souvenirs gratuits du Jinza et me prie de faire la queue pour en avoir à mon tour. Je me dirige donc vers la fin de la file qui est à peine constituée d'une centaine de personnes en raison du temps. Je profite de l'attente pour demander à la femme derrière moi s'il va se produire une danse ou quelque chose de ce genre sur la scène. Mais elle m'explique qu'en raison de la neige, la célébration ne va pas se faire. Je ne saurai donc pas ce qui se passe durant cette fête... Un monsieur devant moi entend mes questions, se retourne et m'explique que, durant la célébration 400 enfants sont généralement présents. Nous avançons vite dans la queue, arrivés dans la pièce, les gens prennent eux-mêmes le paquet, je fais comme eux, puis on donne à chacun d'entre nous un petit sachet de haricot. La femme qui était derrière moi m'explique que je dois manger le nombre de haricots correspondant à mon âge et plaisante en disant que lorsque l'on a 100 ans, manger 100 haricots devient difficile.

Je retourne à la guest house, voila ce qu'il y avait dans le sac :
undefined- Une bière de 50 cl !!!
- Un paquet de soufflé au fromage
- Un paquet de cacahuètes
- Deux sachets de crackers avec quelques cacahuètes (les deux sachets dont le fond est blanc)
- Un paquet de chips
- Une gaufre recouverte de chocolat
- Des algues (le paquet avec le démon vert et blanc)
- Un sachet de soufflé parfumé aux nouilles???
- Un clochette en plâtre en forme de souris à porter avec le kimono fourni avec son socle et un petit panneau en bois
- Un pendentif en forme de souris accompagné d'une petite clochette, le tout à attacher au téléphone portable

Je mangerai les 30 haricots et jetterai le reste dans le jardin enneigé et espérant que les mauvais esprits resteront dehors...

Plus d'info :

Setsubun (
節分) est une fête nationale Japonaise non chômée qui célèbre l'arrivée du printemps selon l'ancien calendrier lunaire (calendrier agricole d'origine chinoise). De nos jours, elle est célébrée le 3 février de chaque année. (Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Setsubun)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Yokohama
commenter cet article

commentaires