Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2010 7 18 /07 /juillet /2010 08:41

SNC00040.jpg

Bonjour à tous,

Je profite de cette journée pluvieuse pour vous écrire car il est temps pour moi de vous raconter un peu mes vacances de cet été. Cette photo a été prise il y a un mois, devinez où je suis? Bien sûr, on se croirait au Japon. Et bien non, là, je suis dans une petite ville bretonne du nom de Lesneven, il y a plu toute la semaine, mais cela n'avait guère d'importance puisque nous étions ici, avant tout, pour le stage d'aïkido qui a lieu tous les ans.

Sur la photo, à gauche, c'est maître Fukakusa, 7ème dan et qui enseigne en Taïlande. Maître Fukakusa enseigne toujours avec beaucoup d'humour. A ma droite,  maître Yamada, 8ème dan qui enseigne aux USA. Maître Yamada a un enseignement plus sérieux. Je ne sais pas pourquoi, il me fait penser à un koma inu, gardien digne. Et puis tout à droite, c'est notre amie Akiyo.

Le dimanche 11 juin était le premier jour de stage et un des organisateur de l'association nous apprit la triste nouvelle : Maître Tamura était décédé, deux jours auparavant. L'émotion était grande, jusqu'à la fin.

Rapidement, la question du devenir de l'aïkido s'est posée. Maître Tamura était, semble-t-il, le joint qui liait les deux associations : la FFAB et l'AIKIKAI. C'est à dire l'association française et l'association japonaise.

Certains ont alors dit qu'ils ne reviendraient plus à Lesneven. Moi, j'ai trouvé ça dommage.

Je suis fière de pouvoir dire que j'ai reçu à deux reprise l'enseignement de maître Tamura l'an passé, à Dinan ainsi qu'à Lesneven. Il est même venu me montrer comment faire un mouvement. C'était un honneur. Malgré son décès, je reviendrai l'an prochain au stage de Lesneven, et ce pour plusieurs raisons. La première, c'est que je suis sûre que Maître Tamura aurait souhaité que cela continue, même sans lui. La deuxième, c'est que même si personne d'autre que maître Tamura ne pratique comme lui, il y a d'autres enseignements à prendre.

Certains se sont posés la question suivante, va-t-il se réincarné? Enfin, même si cela arrivait, le corps étant différent, la pratique serait différente. Donc voilà, comme l'ont dit nos sensei, maître Tamura "passed away", il faut l'accepter ainsi,  il n'était pas un Dieu, mais sans doute, un des plus grand héros de l'aïkido.

Partager cet article

Repost 0
Published by Yanou - dans Arts
commenter cet article

commentaires