Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 18:15
Aujourd'hui nous retournons au musée préfectoral parce que nous n'avions pas eu le temps d'aller dans le jardin qui est assez petit en fait.

 


undefinedDans ce jardin se trouvent deux grandes sculptures modernes dont celle-ci sur laquelle, on ne sait pourquoi, sont plantés des cactus. (Natalie me fait remarquer que d'habitude les cactus poussent dans les régions non humides...)
undefinedNous poursuivons notre chemin par delà le jardin et découvrons un centre où l'on apprend à faire pousser de petits arbres sur des rochers.
undefinedJe me renseigne auprès d'une secrétaire qui m'explique que ce sont une sorte de bonzaï propre a Okinawa, des Kojima bonkei : "Kojima" signifiant "petite île".
undefined
Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 18:12
Dans le musée, je m'arrête au toilette et trouve (encore) des WC étonnants :
undefinedWC adaptable pour les petits et les grands...
Repost 0
Published by Yanou - dans Les WC japonais
commenter cet article
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 18:14
... Let us thank him for this food.
Petite phrase facile à retenir que l'on prononce à chaque début de repas.

undefinedDe la publicité dans la rue pour un groupe de chrétiens, notez l'adresse Internet : www.uicfc.org

Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, je vais à l'église... protestante! Histoire d'essayer...

Dans l'église de la base, le prêtre est un prêtre de l'armée. C'est à dire qu'il a fait des études pour être prêtre, mais prêtre de l'armée américaine.

undefinedL'église est plutôt moderne et mes hôtes me préviennent que le reste l'est aussi. Nous commençons le service par un chant agréable et entraînant dont les paroles sont projetées sur un écran géant de telle sorte que tout le monde peut suivre. Les choristes, armés de leurs micros, chantent à merveille. Nous chantons en choeur pendant 15 à 20 minutes, puis le prêtre nous fait le récit de la bible. A entendre les rires, il me semble que ce prêtre-là explique la bible de façon conviviale et plutôt amusante.

Pour la communion, Randy m'explique que contrairement à l'église catholique, il n'est pas nécessaire d'être membre pour pouvoir communier. La communion se fait uniquement le premier dimanche du mois. Des plats contenant le "pain du seigneur" circulent pour que chacun prenne une hostie. D'autres plats contenant de petits verres, certains remplis de vin blanc, d'autres de jus de raisin rouge pour ne pas confondre, circulent à leur tour.
Lorsque tout le monde est servi, nous communions tous ensemble et faisons une dernière prière avant la fin du service.

Nous allons chercher les enfants qui étaient dans la garderie de l'église. Randy m'explique qu’ils jouent beaucoup, mais qu'ils ont aussi un court enseignement de la religion protestante durant l'office.

undefinedAprès cela nous avons la surprise de découvrir un brunch offert par la communauté. Je goûte ainsi des plats américains, dont une sorte de gâteau jaune qu'ils appellent pain de maïs et qu'ils mangent avec du beurre ou de la confiture et des donuts fourrés à ce qui ressemble à de la crème anglaise...

Pour ma première fois dans une église protestante, je suis agréablement surprise.
Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
5 janvier 2008 6 05 /01 /janvier /2008 18:13
Bonjour à tous,

Aujourd'hui Natalie m'emmène dans un autre Jusco (supermarché japonais) où l'on peut acheter des bonbons de toutes sortes.
undefined
Tout d'abord, à l'intérieur du parking, je remarque deux signes identiques bien que différents... En effet, sur ce panneau, il est écrit  止まれ "tomaré", c'est à dire "Stop", la fin est en hiragana :
undefined

Sur le sol, il est écrit 止マレ encore "tomaré" mais la fin est cette fois en katakana :
undefinedCes deux signes veulent dire la même chose, mais je ne comprends pas pourquoi ils sont écrits de deux manières différentes.

La bonbonnerie :

undefined

On y trouve des bonbons classiques, et des moins classiques comme ces sucettes en forme de crottes appelées unchikun.

undefined" unchi "veut dire crotte et " kun " est le mot que l'on ajoute après le prénom d'un enfant.

Il y a aussi le rayon des biscuits salés, on en trouve parfumés au poulpe ou à la crevette.

undefined
Le rayon des choses étranges, où l'on peut acheter des brochettes de poulpe et autres objets à manger non identifiés...
undefinedLe rayon des farces et attrapes où l'on trouve aussi des kaléidoscopes, des masques, des cerfs-volants etc.

Ce qui est intéressant, c'est que l'on peut essayer quasiment tous les bonbons en les prenant à l'unité, cela ne coûte presque rien : entre 5 et 30 yens...

undefinedNe vous méprenez pas, la photo du sushi ne représente pas le contenu du sachet. Ce sont en fait des chocolats en forme de sushi, mais je ne les ai pas trouvés très bon. Je n'ai pas non plus trouvé la pièce en chocolat terrible, par contre j'ai bien aimé le billet en chocolat !
Ce que je pensais être un sachet de bière instantanée sans alcool est en fait un soda parfumé au cola.
Quant aux fausses cigarettes, ce ne sont que des bâtons de sucre blanc parfumé. Rien à voir avec les bonnes cigarettes en chocolat de quand j'étais petite...
Le carré noir au milieu du paquet, est un chocolat fourré avec une pâte verte, peut-être de la pâte de riz parfumée... Ou comme dirait Amélie Nothomb des chocolats venant de Mars !...
 

undefined 

Avant de sortir du JUSCO, je veux acheter une tablette de chocolat pour faire un gâteau. Je demande à la caissière de ne pas me donner de sac plastique, elle colle alors un autocollant sur le produit pour montrer que je l'ai bien payé. Cela se fait souvent au Japon, et d'après ce que me dit Natalie, aux USA aussi.

Repost 0
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 18:11
Bonjour à tous,

Aujourd'hui j'ai essayé le karaté d'Okinawa, le Meibukan
gōjū-ryū.
undefinedLe gōjū-ryū (剛柔流: , « force », , « souplesse » et ryū, « école » ou « style ») est une forme de karaté. Ce style est avec le Wado-ryu, le Shito-Ryu et le Shotokan, un des quatre styles majeurs de cet art martial. (Source : wikipedia)

Cet art martial inspiré des techniques chinoises arriva à Okinawa à la fin du 19ème siècle.

Je suis tout d'abord surprise que le Sensei (professeur) soit américain. Il se présente en expliquant qu'il a tout d'abord pratiqué plusieurs types d'arts martiaux avant d'accrocher à ce Karaté d'Okinawa et de se décider à l'enseigner.

Il nous montre ensuite les différents mouvements propres à cet art martial. La position des jambes appelée Sanchin est la base. Pour la faire, tenez vous debout les talons joints, les pieds en canard formant un angle de 90 degrés. Soulevez vos talons pour faire pivoter vos pieds sur la pointe de 90 degrés vers l'extérieur. Cette position peut vous paraître surprenante, vous avez les genoux vers l'intérieur et les talons vers l'extérieur. Mais c'est très efficace pour rester debout même s'il on vous pousse. De plus, nous explique l'enseignant, s'il on vous donne un coup de pied montant entre les jambes, il vous suffit de vous baisser, ainsi vos genoux se touchent et le coup est bloqué.

Il nous montre aussi comment renforcer nos doigts pour les rendre plus forts.

undefined(Observez la position des jambes.)

Comment renforcer les articulations.

undefinedIl nous explique aussi, qu'à la différence de plusieurs arts martiaux, le coup de pied frontal est donné avec l'orteil. Celui-ci est alors plié et fortement contracté. Ce qui est en effet pratique si jamais l'on doit se battre en chaussure...
Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 21:01

undefined

Aujourd'hui c'est la fête du nouvel an au temple shinto Naminoue. Il y a énormément de monde!!! Nous avons beaucoup de difficulté à trouver une place de parking. A l'entrée du temple, des cuisiniers préparent des plats appelés teppanyaki.
undefined
Plus loin, des vendeurs de souvenirs et des jeux pour enfants animent la fête.
undefined

Une grande tente est remplie d'objets. Je me renseigne et j’apprends que ce sont des offrandes que les gens donnent au temple en remerciement. Plus loin, il y a tellement de monde à vouloir faire l'ablution que je ne vois même pas la fontaine!

Les gens se dirigent ensuite à l'intérieur du temple où un grand drap tendu remplace la boîte dans laquelle les gens jettent d'habitude de l'argent. Ils frappent deux fois dans leurs mains et prient ou font un voeux.


Sur la droite du temple se trouve toute une flopée de marchands, certains vendant des arcs et des flèches, là encore je demande à quoi cela peut bien servir, mais je ne comprends pas la réponse japonaise de ce monsieur. Sa femme m'explique alors en anglais qu'il s'agit d'objets de décoration que l'on accroche au mur pendant un an.
undefinedPlus loin, des gens plongent leur main dans de grandes boîtes en bois pour en tirer un petit papier prévoyant leur avenir. Petit papier qu'ils nouent ensuite et qu'ils laissent dans l'enceinte du temple pour que l'oracle se réalise.
undefined

Mes dessins de la fête

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
2 janvier 2008 3 02 /01 /janvier /2008 18:10
Au japon, les origamis peuvent être n'importe où, en vitrine pour vendre des téléphones portables ou à l'entrée des toilettes comme sur cette photo, à l'International Community House de Kyoto.

undefined

On peut aussi en trouver dans les toilettes, signe de politesse :
undefined
Et pourquoi pas pour fêter la nouvelle année. Voici une petite histoire que j'avais depuis longtemps envie de vous raconter :

undefined

undefined

undefined
Et vous, quelle est votre résolution pour la nouvelle année?
Repost 0
Published by Yanou - dans Japon
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 19:04
Bonjour à tous,

undefinedAprès le spectacle américain, la pizza à l'italienne et la salade mexicaine d'hier accompagnés d'un kouign aman fait par une bretonne, nous retournons ce matin au château shuri pour trois cérémonies japonaises.
undefined

La première appelée "Ninufanunufe" est une prière aux dieux par laquelle le roi de Ryukyu (royaume d'Okinawa et des îles aux alentours), sa famille et les ministres du royaume célèbrent la nouvelle année et prient pour la paix. 

undefinedLe roi est ici vu de dos.

undefined
Un ministre de la cour.

La deuxième cérémonie, appelée "Chounuunufe" célèbre la longévité du roi et la prospérité du Royaume Ryukyu en ce début d'année. Les politiciens sont présents pour montrer leur loyauté envers la couronne. La langue parlée est le chinois, traduit en japonais par un orateur que l'on entend au travers des haut-parleurs.
undefined

La troisième cérémonie est appelée "Otori". Le roi et sa cour savourent chacun à leur tour l'awamori, liqueur d'Okinawa. L' awamori (泡盛) est fabriqué à partir de distillation de riz, d'eau, de levure et d'un champignon noir appelé : kô­ji. Il contient environ 30% d'alcool.

Des musiciens accompagnent la cérémonie d'une musique typique d'Okinawa.

undefinedDerrière les musiciens, des gardes tenant des armes factices.
Un peu plus bas, dans la rue, une jeune femme propose aux gens de les photographier en kimono :
undefinedEnsuite nous nous installons près d'un chapiteau à l'extérieur du château où nous assistons à plusieurs danses.
Wakashu tokugiubushi, trois actrices exécutent des danses de garçons qui expriment la confiance dans le futur :
Mae no hama, Danseuse interpretant la danse : "devant la plage" :

Mes dessins de cette journée

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 11:34
Ce soir, pour le réveillon du premier de l'an, nous avons assisté à un spectacle américain : Tops in blue. J'ai tout d'abord cru qu'il s'agissait d'un spectacle aérien, mais pas du tout. Il s'agit d'un show avec des danseurs, des chanteurs et des musiciens, des soldats de l'armée américaine qui, pour un an, font partie d'une troupe.

Au tout début je suis assez surprise que tout le monde se lève. Ils présentent le drapeau et chantent l'hymne américain. J'ai un peu l'impression d'être à l'église...
Le show commence avec une comique plutôt rigolote, puis c'est de la musique rock and roll avec en accompagnement un film où l'on peut voir des avions larguer des bombes. D’abord je reste perplexe. Puis, lors d'un largage de bombe en musique j'applaudis, oui, j'applaudis parce que je trouve qu'il faut quand même le faire, oser montrer des avions lâcher des bombes, les voir exploser sur le sol et en plus avec une musique entraînante. Je trouve cela complètement déplacé!
Des films relatant les événements depuis la création de la US air force sont alternés avec des danses, des chansons en habits d'époque, et des imitations. La foule tombe en adoration devant une imitation d'un chanteur noir américain aveugle très connu : Ray Charles. Mais je trouve cette imitation théâtrale grotesque et inappropriée. Est-ce là l'imitation du chanteur ou de la personne handicapée?

Les chants patriotiques continuent avec un chanteur se vantant d'être d'origine américaine, "nous serons là pour vous sauver, dit-il, mais pour cela il faut faire des sacrifices..."

(Malheureusement vous ne pouvez pas voir sur la vidéo, mais il y avait deux écrans sur les cotes sur lesquels étaient aussi projetés le film.)
Ils rendent hommage à tous les soldats morts.

Le show se termine, les acteurs se réunissent à la sortie pour qu'on vienne leur serrer la main. Je les évite, Natalie ne comprend pas pourquoi. J'ai bien entendu apprécié leurs voix et leurs danses, mais pas leur endoctrinement...

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 11:32
En dehors de la base américaine, les routes sont plus larges que dans le reste du Japon, il y a beaucoup de villages américains, de restaurants américains etc…

 

Dans la base militaire, tout est américain. Ils reçoivent les chaînes télévisées japonaises et américaines, les meubles sont de style américain, le frigo énorme est américain tout comme son contenu parce qu'ici les supermarchés sont américains !


Les américains ont parfois des produits surprenants comme ces sprays graissants qu'ils utilisent pour beurrer un plat avant de le mettre au four...


undefined

Il faut sortir de la base pour trouver autre chose que des souvenirs d’Okinawa comme produits japonais et pour que je puisse acheter des choses en yen !!! 

Nous sommes obligés de faire la demande d’un passe pour que je sois dans la légalité.

undefined

Mais je dois être constamment accompagnée par quelqu’un de la famille pour avoir le droit de circuler dans la base... Ce qui ne rend pas les choses faciles. Lorsque je suis à l'extérieur de la base, je dois leur téléphoner depuis un poste (gratuit) à l'entrée pour que quelqu’un vienne me chercher...

 

Un de leurs supermarchés refuse de me laisser rentrer parce que je ne fais pas partie de la famille... "A partir de maintenant, me dis Natalie, tu seras ma petite soeur ! "

Village américain :


undefinedNatalie m'emmène au village américain d'okinawa. Il s'agit de magasins tenus par des okinawaiens dans lesquels on peut trouver des produits américains.
undefined

Cela va des vieilles revues aux vêtements modernes en passant par des surplus militaires et autres figurines que l'on pouvait avoir chez Mac Do...

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article