Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 17:55
Après avoir pris le bus 206 en direction de la gare Mototanaka, nous nous arrêtons pour chercher la guest house Yamanouchihouse que j'avais trouvé sur Internet :

 

http://www.geocities.jp/yamanouchihouse/

Au convini, la jeune femme semble peiner à trouver la guest house dont j'avais oublié le nom, mais emporté l'adresse. Elle nous dirige vers un endroit opposé à la guest house. Dans le doute, je demande à plusieurs personnes qui ne connaissent pas le coin, un dimanche matin à 7h30 où peu de commerces sont ouverts pour nous renseigner.

Au bout d'un certain temps, victorieuse, je la trouve.

Nous arrivons sur le pas de la porte. Le propriétaire, bégayant et les yeux vitreux, nous annonce qu'il pensait que j'étais toute seule et que pour deux ce sera plus cher, alors que cinq jours auparavant je lui avais envoyé nos deux numéros de passeports et nos noms.

Sur le sol immonde, des tas d'objets, des platines, des disques, des yens...

La chambre n'est pas prête, il la vide, des tas de choses jonchent le sol en bois.

Dans son anglais tremblant, il nous annonce qu'on ne pourra pas avoir les clefs de la chambre avant deux jours et il ajoute : "If you don't want the room, please, search an other guest house". (Si vous ne voulez pas la chambre, merci de chercher une autre guest house)

Je m'en remets à Pierre que je vois scanner l'endroit, bouche bée et yeux écarquillés.

Dépités, nous ressortons de ce lieu et tentons de trouver une autre guest house avec nos cent kilos de bagages. Pierre, galant, s'occupe des deux grosses valises à roulette et de plusieurs autres sacs.

 

À la station suivante se trouve une autre guest house : Tonbo guest house, à laquelle nous nous rendons. Mais le propriétaire n'est pas là et la guest house ne semble pas super.

Pierre me dit que nous ferions mieux de retourner à la gare de Kyoto pour passer des coups de fil et consulter Internet. Là-bas, nous atterrissons au 9 ème étage (équivalent au 8 ème étage en France), aux informations pour touristes. Des femmes qui semblent percevoir de l'argent par des hôtels et autres guest houses nous proposent de nous aider dans des recherches de logement mais ne nous trouvent qu'une solution à court terme, à raison de 8 000 yens la nuit (50 €). Elles nous donnent aussi une liste de guest houses qu'elles n'ont pas le droit de contacter, on ne sait pourquoi.

Je me décide donc avec un beau paquet de pièces de 10 yens (on ne peut pas récupérer la monnaie lorsque l'on appelle d'une cabine téléphonique avec une pièce de 100 yens) à appeler différentes guest houses.

Une me propose de voir une chambre, qu'elle considère comme petite. Nous acceptons de la voir. Nous prenons un rendez-vous et encore un bus avec encore nos 100 kilos de bagages.

Arrivés là-bas, c'est la catastrophe. Le lieu tient de la cour des miracles, noir, sale, minuscule. La chambre fait à peine plus d'un tatami. Avec les bagages, ça aurait été impossible d'y dormir !

Et pour ce bouge, la tenancière aurait pris 4500 yens (environ 30 €) pour la nuit !!!

Nous sortons de là, toujours les sacs et valises à la main, il est 15h, on a 9h de marche dans les pattes qui s'additionnent à une mauvaise nuit de sommeil.

Pierre appelle le premier taxi qui passe. Je lui demande de nous conduire dans un hôtel pas trop cher qu'il connaît (même les taxis ne parlent pas anglais).

Premier hôtel, complet. Deuxième hôtel, il reste seulement de la place pour un homme en dortoir. Après 3000 yens (20 €) de taxis, embourbés dans les bouchons près de la gare,  le chauffeur manifestement sous chimiothérapie et trop faible pour sortir de sa voiture et nous aider à décharger les bagages nous dépose devant un dernier hôtel.

Fatigués et au désespoir, nous claquerons de nouveau 14 700 yens (90 €) pour finir dans cet hôtel respectable où nous dormirons 16h d'affiler, pas plus car il nous faut mettre le réveil et quitter les lieux à 10h le lendemain matin...

 

Un printemps à Kyoto...

 

La bouteille de saké et les chocolats que Toya nous avait offerts pour notre départ furent ce soir-là les biens venus.

On est lundi, nous nous tirons du lit avec difficulté, les muscles tendus, le corps amaigri et la gorge sèche. (C’est fou comme on peut perdre du poids dans ces conditions). Une idée me vient à l'esprit. J'appelle Takku, un de mes élèves à Kyoto. Malheureusement, le pauvre est débordé. Il vient de quitter son travail à l'hôpital pour ouvrir aujourd'hui même son cabinet psychiatrique. La malchance nous poursuit. Il ne peut nous héberger car  sa chambre est petite et ne connaît personne susceptible de nous aider.

Nous décidons de squatter les ordinateurs de l'hôtel qui sont outillés d'internet. Un Mac Donald, non loin d'ici, est bien apprécié avec ses produits à 100 yens (0,70 €): café, apple pie, gâteau au chocolat, cheeseburger et milkshake. Une idée de slogan pour Mac do : Tout le monde à le droit à la nourriture...

Nous sommes en guerre.

Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
8 décembre 2007 6 08 /12 /décembre /2007 11:09
Bonjour à tous,

J'ai dû rendre mon vélo aujourd'hui car je pars demain pour Okinawa. La caution de mon vélo m'a été rendue. De ce fait, pour la première fois, je prends le train toute seule.
Les trains de Kyoto fonctionnent différemment par rapport à Tokyo. Après avoir composté le billet dans une machine qui me fait penser à celles que l'on peut trouver dans les métros parisiens. Le billet est déposé dans une autre machine présente à l'intérieur du train, près du conducteur, et ceci lorsque l'on est arrivé à la station désirée.

undefinedPour le bus que je prendrai demain pour la première fois, le système est encore diffèrent. On monte à l'arrière du bus où l'on prend un ticket distribué gratuitement par une machine. Sur ce ticket se trouve un numéro correspondant à la station à laquelle le bus s'est arrêté pour vous prendre. A l'avant du bus se trouve un panneau lumineux indiquant les tarifs en fonction de la station. Les tarifs se modifient selon la distance parcourue. Lors de l'arrivée à la station désirée, le billet doit être inséré dans une machine située à côté du conducteur, accompagné de la somme à payer.

Ça y est, vous êtes arrivés !
Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 11:00
Bonjour à tous,


Aujourd’hui je pensais que le CA avait trouvé une solution à tous mes problèmes. Pierre a appelé samedi le numéro d’urgence Euro Card -  Master Card pour qu’ils mettent 500 euros dans une banque. Nous sommes restés en communication pendant tellement longtemps que j’ai dû me coucher à 2h ou 3h du matin.

Aujourd’hui, Pierre les a rappelés pour connaître l’adresse de la banque où je devais récupérer l’argent. Mais après avoir passé plusieurs coups de fils, un opérateur nous dit finalement que l’argent va être déposé dans la banque la plus proche acceptant le dépôt par la western union, c’est à dire à Tokyo.

C’est une catastrophe !

Il me reste seulement 500 yens pour vivre.

J’ai commencé à manger la nourriture que j’avais prévu d’envoyer avec les cadeaux de Noël pour ma famille parce que je n’ai plus rien pour me nourrir. J’ai reçu ma carte de retrait du nouveau compte que j’ai ouvert à la poste japonaise. J’y ai seulement 1000 yens. Et je dois me rendre à l'aéroport dimanche pour y prendre l’avion. Vol que mes amis américains ont réservé et payé pour moi. Normalement, lorsque je restituerai mon vélo, je devrais récupérer les 3000 yens de caution. Et après avoir fait l'état des lieux de l’appartement, je devrais récupérer 29000 yens de caution ce qui sera largement suffisant pour payer le trajet jusqu'à l'aéroport. J'espère seulement que mon propriétaire ne voudra pas me faire de virement bancaire.

Le seul souci est qu’il faut que je téléphone à la compagnie aérienne pour confirmer la réservation. Avec le peu d’argent qu’il me reste pour vivre, ça va être difficile.

Je vais voir avec Natalie, mon amie américaine, si elle ne peut pas faire la confirmation elle-même ou si je ne peux pas faire la confirmation via internet.

Pour être sûre de pouvoir prendre une navette pour aller à l'aéroport, le mieux serait aussi de faire une réservation. Et sans argent...

Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
29 novembre 2007 4 29 /11 /novembre /2007 19:44
P1050231.JPG
Me voici de nouveau au Kiyomizudera, mais cette fois, pour visiter le lieu.
Je m'arrête pour dessiner un bâtiment dans lequel est placé une cloche que l'on fait sonner 150 coups une fois dans l'année.

P1050205.JPGLes gens font la queue pour se laver les mains et boire l'eau de cette fontaine.

P1050189.JPG
Des écolières se font prendre en photo devant cette pierre en faisant des petits lapins avec leurs mains.
Un moine mendiant, immobile, récite des prières...
Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
21 novembre 2007 3 21 /11 /novembre /2007 18:38
Bonjour à tous,


P1050007.JPG
J'ai enfin percé le mystère des jeunes gens qui étaient déguisés en manga dans un article précédent :
http://inside-of-my-soul.over-blog.com/article-26734580.html
En fait, cet ancien collège dans lequel j’ai aperçu ces jeunes est le musée du Manga de Kyoto.
P1050016.JPGCe musée ressemble plutôt à une bibliothèque. Des livres partout. Pas de Pikatchu géant. Les gens sont calmement installés sur des chaises pour lire.
P1050019.JPG Des personnages en fil de fer, situées un peu partout dans le musée, presque invisibles, semblent nous surveiller.


Je fais le tour, je croise des ordinateurs proposant des mangas un peu spéciaux, je les filme.


D'un coup, j'entends un bruit qui me fait sursauter. Un Monsieur tape deux morceaux de bois l'un contre l'autre pour faire venir les gens. Il est habillé en costume traditionnel. Je n'ai malheureusement pas le droit de prendre des photos. Cet animateur nous fait nous asseoir et nous raconte des histoires drôles, que je peine parfois à comprendre, à l'aide d'un écran (qui ressemble à une télévision) d'où il sort des dessins les uns à la suite des autres.
Après le spectacle, je vais à une borne interactive qui relate la vie du manga. Il est dommage que les explications soient uniquement en japonais...

Des personnages en fil de fer, situés un peu partout dans le musée, presque invisibles, semblent nous surveiller.





P1050018.JPG

Je redescends au premier étage de l'établissement et je tombe sur :
P1050003.JPG

Une bande dessinée qui n'a absolument rien a voir avec les mangas!!! Du reste, c'est la seule BD européenne que j'ai aperçue ici.
Par la suite je regarde d'un peu plus près les rayons et je trouve de mangas traduits en français. J'en lirai deux d'affilée. Ça fait du bien de retrouver un peu sa langue maternelle...

Plus de renseignements sur le musée :

http://www.kyotomm.com/english/
Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
20 novembre 2007 2 20 /11 /novembre /2007 18:37
Bonjour à tous,

16h30, le soleil se couche sur Kyoto...

P1040503.JPG

Je me promène non loin de chez moi, au temple Matsugasaki daikokuten.
P1040509.JPG

 Le soleil, dans un dernier souffle de chaleur, nourrit de sa lumière les volumes colorés de ce temple isolé.
P1040511.JPG

Deux koma inu à l'allure étrange, Gueule de pierre, ou gueule d'ange,
Protègent ce lieu de prière sacré.
P1040521.JPG
Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
17 novembre 2007 6 17 /11 /novembre /2007 18:33
Bonjour à tous,

 

La derniere fois que j'étais devant le temple Shisendo en train de peindre, j'ai vu beaucoup de gens continuer leur chemin vers la montagne. Je me suis renseignée auprès d'une anglaise qui m'a dit qu'il y a une randonnée très sympa à faire.

Maintenant que mes jambes sont d'attaque à force de faire du velo, je décide de me lancer aujourd'hui même. 
C'est parti !

 

Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
16 novembre 2007 5 16 /11 /novembre /2007 18:31
Bonjour à tous,

Aujourd'hui je suis allée là ou tout bon japonais va faire ses courses, surtout le dimanche, au Teramachi.

Oui, il faut savoir que les magasins sont ouverts tous les jours, ou, du moins, ne sont pas dans l'obligation d'être fermés un jour par semaine. Certains magasins comme les 99 shop sont ouverts 24h/24 7j/7 et oui !!! Ce qui fait que beaucoup de japonais disent s'ennuyer le dimanche quand ils viennent en France parce que tout ou quasiment tout y est fermé.
P1050138.JPG
Ici, le traditionnel se mélange avec le moderne, des magasins de souvenirs sont à côté de magasins de prêt-à-porté.
P1050107.JPG
Des fabricants de chapelets sont
à côté de magasin de farce et attrape.
P1050112.JPG
On passe devant l'entrée d'un cinéma, puis devant celle d'un temple...
P1050159.JPG
Ce qui est assez étonnant, c'est de voir l'influence américaine, que les japonais ne portent pourtant pas dans leur coeur, dans la mode. Beaucoup de magasins vendent des vêtements de rappeurs.
Il y a aussi l'influence des mangas...
kuro-lolita.JPG...Kuro Lolita, demoiselle noire
femme-peintre.JPG
Un pantalon que j'aime beaucoup ici porte par une femme peintre en bâtiment.
Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 18:23
Bonjour à tous,

J'ai parfois beaucoup de mal à saisir la mentalité japonaise...
Lorsqu'au début je roulais sur la route avec mon vélo, je me suis retrouvée à recevoir des coups de klaxon de la part de bus et autres gros engins. Je me suis donc mise à faire comme tout le monde : rouler sur le trottoir.
Par la suite, j'ai eu le droit à un coup de pied dans mon vélo et aux insultes d'un ivrogne sans doute parce que je roulais sur le trottoir. Je n'étais pourtant pas la seule à y rouler à ce moment là.
a-velo.jpg
Hier encore, alors que j'étais dans une allée commerçante piétonnière, je suis tout d'abord descendue de mon vélo pour marcher dans cet endroit réservé aux piétons, puis, comme il n'y avait pas beaucoup de monde et que les cyclistes roulaient malgré tout, je suis remontée sur mon vélo et j'ai croisé un monsieur qui a tout simplement levé le poing à mon passage, histoire que je me le prenne dans l'épaule.

Je ne comprends pas très bien cette violence et je me pose des questions. Est-ce uniquement parce que je suis à vélo ou aussi du fait que je sois européenne? Je me demande aussi si ce monsieur aurait fait la même chose au petit pépé qui roulait tranquillement dans l'allée marchande un peu plus loin...
Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 19:30

Aujourd'hui j'ai visité le temple Ryoanji, très connu pour son jardin zen aux rochers.

J'ai beau faire le tour de ce jardin, je ne trouve pas de rocher.
Il faudra donc que je regarde sur la carte pour comprendre, il faut rentrer par une porte du temple pour y accéder et montrer patte blanche, son ticket.
interieur-villa.jpg
A peine entrée je comprends que je dois enlever mes chaussures, mais je marche sur le sol en bois avec mes chaussures pour les ranger, les gardiennes à l'entrée hurlent des phrases incompréhensibles, j'en déduit que je ne dois pas marcher sur le bois avec mes chaussures, je les enlève très rapidement, elles se calment, je peux donc me balader tranquillement dans le temple et regarder ce jardin si connu que je ne trouve pas si terrible que ça...
la-cours.jpg
Mais dehors, par contre...

bassin-et-pierre.jpg

Play by FoxSaver®
 
Repost 0
Published by Yanou - dans Kyoto
commenter cet article