Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2008 2 08 /01 /janvier /2008 18:17
C'est mon avant dernier jour à Okinawa. Je retourne demain à Tokyo, et je n'ai pas encore reçu ma carte de crédit qui m'a été envoyée par ma banque le 13 décembre et mon cadeau de Noël de Pierre qu'il m'a envoyé le 18 décembre... Mais comme les deux m'ont été envoyés en recommandé et que je n'ai pas le droit de recevoir de courrier en recommandé dans une base militaire, je ne me fais pas d'illusion...

Ici, étonnamment, il n'y a pas un seul QQ shop. Vous vous souvenez, les magasins 99 (prononcez kyukyu) où toute l'alimentation est à 99 yens + 4 yens de taxes, soit 104 yens par article?
Alors qu'on en trouve à Tokyo et à Kyoto, il n'y en a pas à Okinawa.

Par contre les 100 yens shop (Prononcez : hyaku en shop) sont immenses ici !!!
undefined
On y trouve un choix assez incroyable, mais pas toujours pour 105 yens seulement. Par exemple j'ai pu trouver ce petit livre CD racontant l'histoire bien connue de la petite fille aux allumettes en japonais (écrit en hiragana pour plus de facilité) traduit en anglais pour seulement 315 yens !!!

J'ai pu acheter des livres destinés aux enfants pour apprendre le japonais.

Et j'ai découvert un rayon fantastique où l'on trouve toutes sortes de miniatures pour créer son propre petit jardin zen avec le sable et le râteau pour pouvoir bien l'arranger, des petits rochers et des poissons, des petits ponts et tout un tas d'autres miniatures décoratives tout simplement adorables et par cher, mais je n'ai malheureusement pas des valises extensibles... Snif !
undefined
Nous retournons avec Natalie dans la base militaire et faisons une dernière tentative au bureau de poste de l'armée.

Oh, surprise, j'ai reçu le cadeau de Pierre !!!
Mais pas ma carte de crédit. C'est étonnant étant donné qu'elle a été envoyée avant...
Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 18:15
Aujourd'hui nous retournons au musée préfectoral parce que nous n'avions pas eu le temps d'aller dans le jardin qui est assez petit en fait.

 


undefinedDans ce jardin se trouvent deux grandes sculptures modernes dont celle-ci sur laquelle, on ne sait pourquoi, sont plantés des cactus. (Natalie me fait remarquer que d'habitude les cactus poussent dans les régions non humides...)
undefinedNous poursuivons notre chemin par delà le jardin et découvrons un centre où l'on apprend à faire pousser de petits arbres sur des rochers.
undefinedJe me renseigne auprès d'une secrétaire qui m'explique que ce sont une sorte de bonzaï propre a Okinawa, des Kojima bonkei : "Kojima" signifiant "petite île".
undefined
Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
6 janvier 2008 7 06 /01 /janvier /2008 18:14
... Let us thank him for this food.
Petite phrase facile à retenir que l'on prononce à chaque début de repas.

undefinedDe la publicité dans la rue pour un groupe de chrétiens, notez l'adresse Internet : www.uicfc.org

Aujourd'hui, une fois n'est pas coutume, je vais à l'église... protestante! Histoire d'essayer...

Dans l'église de la base, le prêtre est un prêtre de l'armée. C'est à dire qu'il a fait des études pour être prêtre, mais prêtre de l'armée américaine.

undefinedL'église est plutôt moderne et mes hôtes me préviennent que le reste l'est aussi. Nous commençons le service par un chant agréable et entraînant dont les paroles sont projetées sur un écran géant de telle sorte que tout le monde peut suivre. Les choristes, armés de leurs micros, chantent à merveille. Nous chantons en choeur pendant 15 à 20 minutes, puis le prêtre nous fait le récit de la bible. A entendre les rires, il me semble que ce prêtre-là explique la bible de façon conviviale et plutôt amusante.

Pour la communion, Randy m'explique que contrairement à l'église catholique, il n'est pas nécessaire d'être membre pour pouvoir communier. La communion se fait uniquement le premier dimanche du mois. Des plats contenant le "pain du seigneur" circulent pour que chacun prenne une hostie. D'autres plats contenant de petits verres, certains remplis de vin blanc, d'autres de jus de raisin rouge pour ne pas confondre, circulent à leur tour.
Lorsque tout le monde est servi, nous communions tous ensemble et faisons une dernière prière avant la fin du service.

Nous allons chercher les enfants qui étaient dans la garderie de l'église. Randy m'explique qu’ils jouent beaucoup, mais qu'ils ont aussi un court enseignement de la religion protestante durant l'office.

undefinedAprès cela nous avons la surprise de découvrir un brunch offert par la communauté. Je goûte ainsi des plats américains, dont une sorte de gâteau jaune qu'ils appellent pain de maïs et qu'ils mangent avec du beurre ou de la confiture et des donuts fourrés à ce qui ressemble à de la crème anglaise...

Pour ma première fois dans une église protestante, je suis agréablement surprise.
Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
4 janvier 2008 5 04 /01 /janvier /2008 18:11
Bonjour à tous,

Aujourd'hui j'ai essayé le karaté d'Okinawa, le Meibukan
gōjū-ryū.
undefinedLe gōjū-ryū (剛柔流: , « force », , « souplesse » et ryū, « école » ou « style ») est une forme de karaté. Ce style est avec le Wado-ryu, le Shito-Ryu et le Shotokan, un des quatre styles majeurs de cet art martial. (Source : wikipedia)

Cet art martial inspiré des techniques chinoises arriva à Okinawa à la fin du 19ème siècle.

Je suis tout d'abord surprise que le Sensei (professeur) soit américain. Il se présente en expliquant qu'il a tout d'abord pratiqué plusieurs types d'arts martiaux avant d'accrocher à ce Karaté d'Okinawa et de se décider à l'enseigner.

Il nous montre ensuite les différents mouvements propres à cet art martial. La position des jambes appelée Sanchin est la base. Pour la faire, tenez vous debout les talons joints, les pieds en canard formant un angle de 90 degrés. Soulevez vos talons pour faire pivoter vos pieds sur la pointe de 90 degrés vers l'extérieur. Cette position peut vous paraître surprenante, vous avez les genoux vers l'intérieur et les talons vers l'extérieur. Mais c'est très efficace pour rester debout même s'il on vous pousse. De plus, nous explique l'enseignant, s'il on vous donne un coup de pied montant entre les jambes, il vous suffit de vous baisser, ainsi vos genoux se touchent et le coup est bloqué.

Il nous montre aussi comment renforcer nos doigts pour les rendre plus forts.

undefined(Observez la position des jambes.)

Comment renforcer les articulations.

undefinedIl nous explique aussi, qu'à la différence de plusieurs arts martiaux, le coup de pied frontal est donné avec l'orteil. Celui-ci est alors plié et fortement contracté. Ce qui est en effet pratique si jamais l'on doit se battre en chaussure...
Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
3 janvier 2008 4 03 /01 /janvier /2008 21:01

undefined

Aujourd'hui c'est la fête du nouvel an au temple shinto Naminoue. Il y a énormément de monde!!! Nous avons beaucoup de difficulté à trouver une place de parking. A l'entrée du temple, des cuisiniers préparent des plats appelés teppanyaki.
undefined
Plus loin, des vendeurs de souvenirs et des jeux pour enfants animent la fête.
undefined

Une grande tente est remplie d'objets. Je me renseigne et j’apprends que ce sont des offrandes que les gens donnent au temple en remerciement. Plus loin, il y a tellement de monde à vouloir faire l'ablution que je ne vois même pas la fontaine!

Les gens se dirigent ensuite à l'intérieur du temple où un grand drap tendu remplace la boîte dans laquelle les gens jettent d'habitude de l'argent. Ils frappent deux fois dans leurs mains et prient ou font un voeux.


Sur la droite du temple se trouve toute une flopée de marchands, certains vendant des arcs et des flèches, là encore je demande à quoi cela peut bien servir, mais je ne comprends pas la réponse japonaise de ce monsieur. Sa femme m'explique alors en anglais qu'il s'agit d'objets de décoration que l'on accroche au mur pendant un an.
undefinedPlus loin, des gens plongent leur main dans de grandes boîtes en bois pour en tirer un petit papier prévoyant leur avenir. Petit papier qu'ils nouent ensuite et qu'ils laissent dans l'enceinte du temple pour que l'oracle se réalise.
undefined

Mes dessins de la fête

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 19:04
Bonjour à tous,

undefinedAprès le spectacle américain, la pizza à l'italienne et la salade mexicaine d'hier accompagnés d'un kouign aman fait par une bretonne, nous retournons ce matin au château shuri pour trois cérémonies japonaises.
undefined

La première appelée "Ninufanunufe" est une prière aux dieux par laquelle le roi de Ryukyu (royaume d'Okinawa et des îles aux alentours), sa famille et les ministres du royaume célèbrent la nouvelle année et prient pour la paix. 

undefinedLe roi est ici vu de dos.

undefined
Un ministre de la cour.

La deuxième cérémonie, appelée "Chounuunufe" célèbre la longévité du roi et la prospérité du Royaume Ryukyu en ce début d'année. Les politiciens sont présents pour montrer leur loyauté envers la couronne. La langue parlée est le chinois, traduit en japonais par un orateur que l'on entend au travers des haut-parleurs.
undefined

La troisième cérémonie est appelée "Otori". Le roi et sa cour savourent chacun à leur tour l'awamori, liqueur d'Okinawa. L' awamori (泡盛) est fabriqué à partir de distillation de riz, d'eau, de levure et d'un champignon noir appelé : kô­ji. Il contient environ 30% d'alcool.

Des musiciens accompagnent la cérémonie d'une musique typique d'Okinawa.

undefinedDerrière les musiciens, des gardes tenant des armes factices.
Un peu plus bas, dans la rue, une jeune femme propose aux gens de les photographier en kimono :
undefinedEnsuite nous nous installons près d'un chapiteau à l'extérieur du château où nous assistons à plusieurs danses.
Wakashu tokugiubushi, trois actrices exécutent des danses de garçons qui expriment la confiance dans le futur :
Mae no hama, Danseuse interpretant la danse : "devant la plage" :

Mes dessins de cette journée

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 11:34
Ce soir, pour le réveillon du premier de l'an, nous avons assisté à un spectacle américain : Tops in blue. J'ai tout d'abord cru qu'il s'agissait d'un spectacle aérien, mais pas du tout. Il s'agit d'un show avec des danseurs, des chanteurs et des musiciens, des soldats de l'armée américaine qui, pour un an, font partie d'une troupe.

Au tout début je suis assez surprise que tout le monde se lève. Ils présentent le drapeau et chantent l'hymne américain. J'ai un peu l'impression d'être à l'église...
Le show commence avec une comique plutôt rigolote, puis c'est de la musique rock and roll avec en accompagnement un film où l'on peut voir des avions larguer des bombes. D’abord je reste perplexe. Puis, lors d'un largage de bombe en musique j'applaudis, oui, j'applaudis parce que je trouve qu'il faut quand même le faire, oser montrer des avions lâcher des bombes, les voir exploser sur le sol et en plus avec une musique entraînante. Je trouve cela complètement déplacé!
Des films relatant les événements depuis la création de la US air force sont alternés avec des danses, des chansons en habits d'époque, et des imitations. La foule tombe en adoration devant une imitation d'un chanteur noir américain aveugle très connu : Ray Charles. Mais je trouve cette imitation théâtrale grotesque et inappropriée. Est-ce là l'imitation du chanteur ou de la personne handicapée?

Les chants patriotiques continuent avec un chanteur se vantant d'être d'origine américaine, "nous serons là pour vous sauver, dit-il, mais pour cela il faut faire des sacrifices..."

(Malheureusement vous ne pouvez pas voir sur la vidéo, mais il y avait deux écrans sur les cotes sur lesquels étaient aussi projetés le film.)
Ils rendent hommage à tous les soldats morts.

Le show se termine, les acteurs se réunissent à la sortie pour qu'on vienne leur serrer la main. Je les évite, Natalie ne comprend pas pourquoi. J'ai bien entendu apprécié leurs voix et leurs danses, mais pas leur endoctrinement...

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
31 décembre 2007 1 31 /12 /décembre /2007 11:32
En dehors de la base américaine, les routes sont plus larges que dans le reste du Japon, il y a beaucoup de villages américains, de restaurants américains etc…

 

Dans la base militaire, tout est américain. Ils reçoivent les chaînes télévisées japonaises et américaines, les meubles sont de style américain, le frigo énorme est américain tout comme son contenu parce qu'ici les supermarchés sont américains !


Les américains ont parfois des produits surprenants comme ces sprays graissants qu'ils utilisent pour beurrer un plat avant de le mettre au four...


undefined

Il faut sortir de la base pour trouver autre chose que des souvenirs d’Okinawa comme produits japonais et pour que je puisse acheter des choses en yen !!! 

Nous sommes obligés de faire la demande d’un passe pour que je sois dans la légalité.

undefined

Mais je dois être constamment accompagnée par quelqu’un de la famille pour avoir le droit de circuler dans la base... Ce qui ne rend pas les choses faciles. Lorsque je suis à l'extérieur de la base, je dois leur téléphoner depuis un poste (gratuit) à l'entrée pour que quelqu’un vienne me chercher...

 

Un de leurs supermarchés refuse de me laisser rentrer parce que je ne fais pas partie de la famille... "A partir de maintenant, me dis Natalie, tu seras ma petite soeur ! "

Village américain :


undefinedNatalie m'emmène au village américain d'okinawa. Il s'agit de magasins tenus par des okinawaiens dans lesquels on peut trouver des produits américains.
undefined

Cela va des vieilles revues aux vêtements modernes en passant par des surplus militaires et autres figurines que l'on pouvait avoir chez Mac Do...

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
30 décembre 2007 7 30 /12 /décembre /2007 20:38
... L'aquarium d'Okinawa.
undefined

D'après ce que me dit Sabina, c'est avec l'aquarium de Yokohama, le plus fameux du Japon.
Je prends une entrée étudiante qui me permet d'avoir une réduction d'environ 500 yens, l'entrée à l'aquarium est assez chère : 1600 yens pour un adulte. Sabina prend pour elle et son fils un abonnement à l'année.

Nous commençons par l'étage supérieur de l'aquarium où se trouvent les poissons de surface. Bien souvent très colorés. J'en dessine quelques uns.
A chaque étape, on peut collecter une fiche explicative récapitulant les différentes espèces observées. Plus nous allons dans les profondeurs et plus les poissons sont ternes. Je retrouve pour la plupart, les mêmes poissons que nous avions vus morts sur le marché.

On observe beaucoup d'espèces venimeuses comme le poisson lion ハナミノカサゴ, 35 cm env.
undefined
...
et cet escargot dont les antennes vous piquent le pied si vous lui marchez dessus. J'ai bien fait de décider de ne pas aller me baigner moi !!!

Il y a aussi une espèce rigolote et très mignonne, les ニシキアナゴ Gorgasia preclara, oranges et blancs et les チンアナゴ Heteroconger hassi, blancs tachetés. De petits vers qui restent plantés dans le sable comme des plantes aquatiques et qui parfois se bagarrent entre eux sans trop de conviction.

undefined

Nous passons maintenant à la grande salle. L'aquarium d'ici fait à vue de nez 40 mètres carrés. Il faut voir que les requins baleines qui y vivent font dans les 10m de long, un coup de nageoire et le tour de l'aquarium est fait...

undefinedジンベエザメ Rhincodon typus
A certaines heures, on peut voir comment ils sont nourris.

Le parc :
undefined

A l'extérieur de l'aquarium, un parc immense et libre d'accès permet d'assister à des spectacles mettant en scène des dauphins et ce qu'ils appellent des faux requins. Avec Natalie, nous assistons aux deux spectacles, le premier, dans des petits bassins est bien moins impressionnant que le second.
Là je peux mieux observer la mâchoire de ce faux requin. Pour un faux, il a de sacrés crocs !!!

undefinedSous l'un des bassins, une demoiselle dauphin nous dit bonjour.

undefined

Remarquez que son nez n'est pas pointu comme la plupart des dauphins.

Nous poursuivons notre balade dans ce parc où nous pouvons visiter de vieilles maisons okinawaiennes si nous enlevons nos souliers.
undefined

undefined

undefined

De magnifiques animaux fleuris décorent les allées. Nous avons la chance d'assister à la plantation des fleurs :
undefined
Après travaux :
undefined

Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article
29 décembre 2007 6 29 /12 /décembre /2007 11:31
Bonjour à tous,


Adaptation à la vie à l'américaine :

undefined
Malade, moi? Jamais !

Aujourd'hui je ne suis pas beaucoup sortie et pour cause, j'avais très mal au ventre. Nourriture américaine...
Il faut dire que les américains fonctionnent très différemment des français. Il m'aura fallu m'adapter, ce qui n'est pas forcément facile. Se réveiller le matin avec l'odeur de graillon qui se propage dans la maison. Manger dès le matin des oeufs, du bacon et des pommes de terre frites, ce n'est pas évident pour moi… Le problème c'est surtout que je ne peux pas manger autant qu'eux dès le matin et alors que mon estomac gargouille à midi, eux sont capables de sauter le lunch. Heureusement les enfants ont besoin de manger le midi, j'en profite pour manger avec eux. Mais ça arrive qu'ils se mettent à table à 16h30, là ça devient dur, surtout quand il n'est pas prévu de remanger avant le lendemain...
Résultat : aigreurs d'estomac.
Natalie ne voulait absolument pas me donner du bicarbonate qui stoppe les brûlures d'estomac.

En réalité, les américains se servent du bicarbonate pour capturer les odeurs dans leurs réfrigérateurs. J’ai donc dû me boucher le nez, pour avaler ce mélange de bicarbonate parfumé et d’eau. Le résultat a été immédiat, mais je crains d’en avoir trop consommé, maintenant j’ai mal à la tête, trop de sel sans doute ! 
Malgré tout, nous allons au restaurant ce soir. Il faut dire que les parents de Randy partent  demain...

Prêt de DVD japonais :

Lorsque j’étais à Tokyo, j’avais acheté Ghost in the shell 2, un manga animé que j’ai voulu prêter à Randy. Seulement voilà, le DVD ne passe sur aucune des platines de salon de la famille, ni sur les ordinateurs qu’ils ont ! 
Il essaye avec un autre DVD japonais que je lui prête, pareil. Il faut croire que les DVD japonais ne sont pas compatibles avec les lecteurs américains qui sont pourtant fabriqués en Asie... 
J’avais prêté les DVD à Luca quand j’étais à Kyoto, un ami italien qui n’a eu aucun problème à les lire avec son ordinateur.

Les côtés positifs de la base américaine :


undefined

Lorsque l'on vit dans une base militaire américaine, le côté positif est que certaines choses coûtent moins cher, et d'autres sont carrément gratuites. Par exemple, Randy m'a conseillé d'acheter ce petit traducteur vocal de poche couvrant 14 langues différentes dont le français, l'anglais, et le japonais, avec l'alphabet propre à chaque langue. Le plus fou c'est qu'il fait aussi réveil et radio... Je vous dis le prix? 139 dollars seulement !!!
Dans la base américaines, il y a aussi d'autres côtés positifs comme ce centre de sport dans lequel l'accès aux machines (marche, course, vélo, step) et aux cours d'aérobic sont gratuits...


Discussions à propos de l'intervention des USA pendant la seconde guerre mondiale :
Randy m'explique pourquoi les Etats-Unis ont envoyé ces deux bombes atomiques au Japon et parle du massacre de Nankin :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Massacre_de_Nankin 
Il me raconte la cruauté des japonais envers le peuple chinois et le rôle que désirent prendre les USA pour protéger le monde. Il semblerait que les Etats-Unis n'aient qu'un seul but, rendre pour tous les peuples de la terre entière, un monde paisible et libre.

 
Mission impossible :

Il m’est impossible de recevoir ma nouvelle carte de crédit ici, pourquoi ?

Je suis dans une base militaire américaine et la banque m’a envoyé le courrier en recommandé avec accusé de réception. N’étant pas militaire, je n’ai pas le droit de recevoir du courrier contre signature avec accusé de reception... Il aurait fallu qu’ils l’envoient en recommandé simple.
Je téléphone donc à eurocard mastercard qui me propose de m'envoyer une carte de payement sous trois jours. Le problème est qu'avec cette carte je ne peux pas avoir d'argent en espèce. Et tout au Japon se paye en liquide. Ils me proposent donc un dépannage de cash dans la western union la plus proche, il n'y en a pas a Okinawa, et, dernière nouvelle, il n'y en aurait qu'une à Tokyo, Tokyo qui est presque aussi grande que l'île d'Okinawa ! En plus je viens de tomber sur un article concernant la western union :
http://www.japanthroughblueeyes.com/2007/05/17/western_pognon
Ca ne donne pas trop envie d'essayer !


Repost 0
Published by Yanou - dans Okinawa
commenter cet article